top of page
essai NB.jpg

" Un vestiaire masculin casual chic intemporel allant à l'essentiel composé de classiques réinterprétés avec des coupes justes et de belles matières. Abordant un style indémodable, auquel chaque homme aguerri apportera sa singularité, et une qualité de confection signée par les meilleures manufactures françaises, nos pièces vous accompagneront pour longtemps."

MANIFESTE

     Responsable, durable, éthique, slow-fashion, équitable socialement, green, locale, transparente, traçable, recyclée et recyclable, même upcycable, éco-circulaire, innovation sont des engagements qui reviennent souvent dans l’actualité de la mode. Ce secteur est en mutation et nous voulons également y prendre part, à notre façon, en passant tout cela au filtre de nos convictions pour la mode masculine. Nous ne sommes évidemment pas les seuls à nous poser ces questions et à initier une approche éco-responsable. Ces dernières années, une vague entrepreneuriale de nouveaux acteurs ou d’entreprises historiquement établies ont initié une autre mode. Ils se sont mis à collaborer pour construire des projets communs, à l’image de la nouvelle filière lin France qui se concrétise. De véritables mobilisations sont à l’œuvre. Nous nous inscrivons dans cette démarche et voulons participer à l’effort collectif, prêts à nous mettre en mouvement avec toutes les bonnes volontés. Vous l’aurez compris, ce n’est pas un combat que nous menons seuls. Si nous échouons, nous échouerons tous ensemble.

Aussi, nous avons un rêve : participer à la résurrection de l'industrie textile-habillement en France pour notre maison commune.

Avant d'aller plus loin, revenons ce sur qui constitue notre point de départ.

Salon Made in France - Première Vision

NOS CONSTATS ET ANALYSES DE L’INDUSTRIE TEXTILE HABILLEMENT

La fast fashion (mode éphémère ou collection éclair) a imposé son modèle et sa normalité : des nouvelles collections qui changent toutes les 3 semaines, des promotions et soldes quasi-permanentes (justement pour faire place nette aux nouveautés) nous faisant perdre toute notion de valeur, un modèle économique basé sur l'exploitation cachée de femmes et d'enfants, une piètre qualité pour la plupart des articles et une surproduction au détriment de l’équilibre de notre planète. Cette mode est celle du jetable Tout cela est connu, mais le souligner nous rappelle la réalité bien souvent encore dissimulée.

2448635.jpg

Le consommateur, cible privilégiée des marques, s’est fait en quelque sorte piéger par toute une industrie, un système. Celui-ci le pousse à consommer plus, à toujours vouloir posséder plus. On a l’habitude de faire porter la responsabilité au consommateur. Les grandes marques profitent largement du système dans lequel il est faible et aspiré. On le culpabilise. On l’appelle consom’acteur. Et c’est vrai, chacun peut agir à son niveau et impacter de manière positive par son mode de consommation. Néanmoins, et soyons honnêtes, n’oublions pas que ce sont les entreprises qui sont responsables. Ce sont elles qui ont délocalisé, proposé toujours plus de produits, plus de collections à moins chère en baissant la qualité. Et tout cela au détriment de l’humain : ceux qui ont perdu leur emploi parce que des entreprises ont mis la clé sous la porte et ceux qui produisent dans des ateliers dans des conditions de quasi-esclavage dans les pays du tiers monde. Elles font fit d’ignorer comment sont fabriqués leurs produits, sous couvert de pseudo labels ou audits et profitant des législations mondiales et locales qui leurs sont favorables. Elles savaient ce qui se passaient, et aujourd’hui c’est sur la place publique. Et personne ne pourra dire qu’il ne savait pas.

Le consommateur peut participer au changement mais rien ne se sera possible sans changement radical et intentionnel de la vision et modes opératoires de nos entreprises.

Avec la mondialisation qui s'est accélérée dans les années 1990, et concrètement, avec la levée des quotas d’importation des produits chinois en 2005, on a fait entrer massivement des vêtements importés majoritairement d'Asie. La délocalisation est alors devenue une évidence pour les grandes entreprises qui en ont profité pour baisser leurs coûts de production et augmenter mécaniquement leurs marges. Ce n'est pas choquant en soi, mais la destruction des emplois dans l’industrie du textile habillement a été brutale en France. Des savoir-faire traditionnels, comme la filature, et des milliers d'emplois ont disparus passant de 360 000 à 61 000 en 3 décennies. Les délocalisations ont été rapides, mais le chemin inverse que sont la relocalisation et la réindustrialisation sera bien plus long.

NOTRE CONTRIBUTION : FABRIQUER EN FRANCE

Nous souhaitons faire du « Fabriqué en France » non seulement parce que nous aimons la France, mais aussi parce que nous voulons faire du bien autour de nous et à « notre prochain ». Étant en France, notre prochain est français, et naturellement, nous fabriquons exclusivement nos vêtements en France. Nous aurons à cœur de vous faire connaître les ateliers de confection, les tisseurs et toutes les personnes qui œuvrent chaque jour pour fabriquer vos vêtements et que nous choisissons pour leur savoir-faire.

Ne nous trompons pas. Fabriquer en France n'est nullement une garantie de produits supérieurs ou éthiques. Comme partout, il y a de bons et de moins bons ateliers, il y a des gens honnêtes et d’autres moins qui font travailler des gens dans des conditions inacceptables, en somme, dans la clandestinité. Le lieu de fabrication compte bien sûr mais les gens qui y travaillent encore plus. C’est pour cela que nous sommes intransigeants dans la sélection de nos ateliers partenaires à la fois pour la qualité et le savoir-faire, mais aussi pour les conditions de travail dans les ateliers. Nous leur faisons confiance, ce sont finalement eux les experts. Mais cela n’empêche pas d'aller y jeter un oeil de temps en temps. En travaillant avec des ateliers français, on pense que ce sera plus simple de se comprendre et de réagir s’il y a le moindre souci. On partage une culture et langue communes, et bien plus encore. Ainsi, fabriquer en France c’est aussi du bon sens.

carte industrie française filières habillement des années 60

     En toute transparence, nous engageons des démarches vertueuses en intégrant un maximum d’éléments français dans la construction d’un vêtement. Nous ne vous promettons pas l'infaisable avec du 100 % fabriqué en France sur l’ensemble d’une pièce, avec du coton français par exemple. C'est tout simplement impossible techniquement ; de plus, certains savoir-faire ont presque disparu, comme la filature de laines mérinos extra fine. Ceci étant, nous nous engageons à ce que vous portiez des vêtements qui reflètent l’excellence de la France dans tout ce qu'elle sait faire de meilleur. Dépositaire d’un héritage de savoir-faire précieux, RSURCTION est la vitrine de nos ateliers français.

Fabriquer en France, c'est notre humble part, pour que demain le tissu industriel français se relocalise et se reconstruise. Tout n’est peut-être pas techniquement faisable actuellement, mais nous voulons faire avancer les choses, faire progresser nos ateliers afin de redonner toutes les lettres de noblesses au Fabriqué en France. Chez Rsurction, nous avons la foi que c'est possible et nous voulons y contribuer.

Nous formulons le souhait qu'acheter français redevienne à nouveau normal et ne soit plus un acte exceptionnel. Nous souhaitons que les vêtements fabriqués en France ne soient pas uniquement réservés à une clientèle étrangère privilégiée, mais qu'ils soient également accessibles aux français. C'est du simple bon sens terrien.

MON PROCHAIN D’ABORD 

B9724434954Z.1_20200831162236_000+G8EGI6

Mais qui est mon prochain ?

Parmi ses nombreuses missions, elle assemble des pièces, réalise des opérations de montage, les finitions, règle les machines. « Elle », c'est la mécanicienne en confection, la couturière. En effet, ce travail est le plus souvent réalisé par une femme. Elle confectionne des vêtements avec son savoir-faire de couturière. C'est, au sens noble du terme, une ouvrière.

Sans ces mécaniciennes en confection, l’industrie de l’habillement n’existerait pas. Derrière les machines à coudre, il y a des femmes et des hommes qui supportent des familles, des vies tout simplement.

Il convient de valoriser ceux qui sont dans l'ombre, ceux et celles que la société ne valorise pas : les ouvriers. Avec l’humilité qui les caractérise, c'est grâce à elles que certains peuvent se montrer sous leurs plus beaux atours, et être valorisées aux yeux de la société ! Les valeurs de la société occidentale contemporaine ne sont pas celles que nous défendons. En effet, l’une de nos causes est de valoriser et de mettre en lumière « notre prochain » : celles et ceux qui travaillent dans l’ombre, les oubliés, ceux que personne n’écoute pour ce qu'ils font et ce qu'ils sont, ceux qui fabriquent les vêtements des marques de luxe. « Mon prochain », ce sont ces personnes.

MON PROCHAIN, C'EST AUSSI VOUS MESSIEURS

Résurrection : retour de la mort à la vie. De l'ombre à la Lumière.

Vous l'aurez compris. Nous voulons redonner vie à des savoir-faire français que beaucoup pensent qu'ils sont morts. Mettre sous les projecteurs les personnes qui sont dans l'invisible. Bref, donner la première place à ceux qui sont souvent les oubliés de notre temps.

Mais "mon prochain" c’est aussi vous, messieurs, qui allez porter nos vêtements. Nous avons la conviction qu’acheter des pièces socialement responsables ne doit pas être synonyme de compromis au niveau du style, de la coupe, des matières ou de la qualité. Nous ferons tout pour que vos vêtements soient à la hauteur de notre cause, en vous proposant des intemporels du vestiaire masculin, tout en justesse. Nous avons imaginé le style des vêtements de Rsurction dans un esprit qui allie à la fois le classicisme dans lesquelles chacune des pièces puisent leurs origines et le twist moderne notamment dans la coupe et les détails pour rester dans l'air du temps, mais en dehors des tendances.

BpDG3FiIQAA-qVr.jpg
pitti-uomo-1.jpg

Cet équilibre de coupe entre héritage et modernité est notre obsession permanente afin de traduire avec justesse notre point de vue sur la mode. Aussi, cette garde-robe masculine s'installera dans la durée dans votre armoire par ses lignes fluides et épurées, et des matières qui prendront une belle patine avec le temps. La solidité et durabilité de nos matières et coutures seront également notre engagement concret pour une mode plus responsable. Vous pourrez ainsi porter nos vêtements quotidiennement au travail ou en weekend dans un style décontracté, juste et avec goût, portant ainsi sur vous tout le savoir-faire qui vous uni aux couturières qui ont cousu vos vêtements.

Nous vous aiderons à bâtir votre vestiaire avec des pièces intemporelles que vous pourrez assortir sans difficulté les unes avec les autres. Vous pourrez alors aborder un style sans fausse note et vous aventurer à marier des pièces classiques dans leur coupe, motif ou couleur avec des pièces fortes dont vous savez qu'elles vous distinguent. Au travers de nos pièces, votre style se construira et prendra finalement vie en vous affranchissant de la mode.

RSURCTION, c'est définitivement une coupe, une esthétique élégante, un style masculin, informel, décontracté et discret mais qu’on remarque subtilement et qui prend pleinement vie en s'effaçant pour révéler votre personnalité assumée. Chez nous, c'est aussi cela un bon et beau vêtement.

Derrière ce minimalisme se cache un vrai soin apporté sur le choix des ateliers, des coupes, des matières raffinées ou brutes, des finitions. La subtilité de nos coupes nous impose une exigence encore plus forte sur le choix de nos matières et l’exécution des détails de confection.

Le temps est un vrai luxe. L’urgence règne, ne nous laissant pas le temps de faire les choses correctement. La qualité étant souvent sacrifiée sur l’autel de la productivité et performance. Nous, c’est justement ce temps que nous prenons pour faire les choses bien afin de mettre au point chaque pièce et vous offrir un luxe proche de chez vous. En quête permanente des meilleurs savoir-faire et avec l'aide de ceux qui nous accompagnent, rien n'est laissé au hasard.

Nous voulons partager avec vous l'amour des belles pièces et des choses bien faîtes.

tailor2.jpg

Nous n’avons pas la prétention de confectionner les vêtements ultimes, ni les plus branchés, les plus parfaits, solides, recyclables ou durables, ni les moins polluants. Mais ce qui est certain, c'est qu’ils seront le juste dosage pour que vous puissiez porter tous les jours et le plus longtemps possible des vêtements dans lesquels vous serez à l’aise, à tout point de vue.

Le mystère et les secrets entourant les marques de luxe, c'est en partie ce qui fait rêver les consommateurs, en fait, principalement « spectateurs » car ils sont à des prix inabordables. Nous appelons cela une « black box ». Chez nous, la transparence sera un de nos maîtres-mots et la traçabilité sa concrétisation. Vous achèterez en conscience et en toute confiance des vêtements qui n'ont rien à envier aux marques dites haut de gamme ou de luxe. Nous ferons le nécessaire pour que les prix de nos vêtements « fabriqué en France » de haute qualité et socialement justes soit raisonnables et accessibles au plus grand nombre. Nous pensons que porter ces vêtements est une belle façon de refléter les valeurs humaines qui sont en vous, bref, d’aligner l'extérieur avec ce qu'il y a de plus plus intime.

LE PRIX : DE L'ÉDUCATION PAR LA FAST-FASHION À LA RÉÉDUCATION 
UPF-090417-CheapFashion-popup2.jpg

     Depuis plus de 20 ans, les marques de la fast fashion nous ont habitués, ou « éduqués » devrions-nous dire, au sujet du coût d’un vêtement en fonction de son prix de vente. Leurs stratégies de communication ont réussi à faire croire aux gens qu’il est normal de payer 10 € pour un t-shirt, 40€ un jean et 20€ une chemise. En vérité, ces vêtements coûteraient bien plus chers si ces marques ne décidaient pas de fermer les yeux sur le coût social, humain et environnemental de leur production massive. Ce modèle économique a engendré un « standard prix - social – humain » que nous considérons insupportable et éthiquement inacceptable.

Par ailleurs, ces prix qui changent au gré des promotions ou des soldes n'ont plus de valeurs réelles, ni de sens, et sont complètement décorrélés du prix de production.

Les consommateurs ne savent plus quelle est la valeur véritable d'une chemise ni à partir de quel prix ils estiment qu’il est excessif. Clairement, les prix bas des vêtements représentent un coût social et humain élevé que personne ne semble vouloir regarder en face, tellement le malaise engendré par cette réalité est grand.

Nous ne révolutionnerons pas le système, mais, nous, nous ne voulons pas y participer. Nous n’allons pas vous mentir : produire en France coûte cher, comparativement à d'autres pays européens, notamment pour les pièces de vêtements dont la fabrication est peu automatisée et où le nombre d’opérations manuelles est élevé, comme pour une chemise. Pourquoi ? Le Smic portugais est 2 fois inférieur au français et le roumain plus de 3 fois. Par exemple, un jean selvedge sorti d’usine au Portugal est de l’ordre de 35€, alors que le montage seul en France d’un jean est au moins de 35€. On comprend ainsi rapidement l’écart de prix d’achat pour les marques. Et vous n’êtes pas sans savoir que les salaires en France assurent une protection sociale (sécurité sociale, assurance chômage, retraites, etc.) aux travailleurs parmi les plus élevées au monde.

Sans porter de jugement, on peut alors tout à fait comprendre que pour des raisons économiques, nombre de marques premium françaises se sont tournées vers ces pays. Ne parlons même pas des pays asiatiques !

5-salairesminimumeurope-tt-width-800-hei

Si nous voulons que les couturières qui fabriquent nos vêtements gardent leur emploi et aient un niveau de vie décent pour leur famille, le prix de ces vêtements doit être juste. Alors oui, nos prix seront plus élevés, et oui, nos standards sociaux le seront tout autant ! En contrepartie, nous vous dévoilerons tout ce qui se cache derrière la fabrication du vêtement et son prix. Au démarrage, nous produirons ce dont vous aurez besoin via un modèle de pré-commande. C'est vous qui allez décider de la production. Il n'y aura pas de stock, ou très peu. Avec une maîtrise verticale de la production et sans intermédiaire pour la distribution nous vous garantissons ainsi que vous achetez au prix juste des vêtements haut de gamme. Dans un modèle économique classique, un jean premium fabriqué en France (confection et tissu français) vendu en boutique multimarques serait à un prix affiché de 350€ minimum ! Le prix des marques premium qui produisent en Europe à qualité équivalente à notre confection sont relativement inférieurs à ceux que nous pratiquerons, de l’ordre de 20% d’après notre étude. Et qui sait, peut-être qu’elles ont raison et qu’on se plantera même à ces niveaux de prix qu’on considère comme raisonnable. Le consommateur n’est peut-être pas disposé à mettre plus de 145€, en moyenne, dans un jean. Mais nous sommes prêts à essayer. Nous ratons peut-être quelque chose dans notre diagnostique et le modèle économique que nous avons choisi pour démarrer, mais nous ne voyons pas d’autre alternative pour que vous puissiez vous offrir du fabriqué en France de qualité tout en assurant des revenus suffisants à l’ensemble de la filière. C’est pour cela qu’on ne fera pas non plus de solde, car le temps de travail n'est, lui, pas soldé.

 

Comme vous l’aurez compris, la volonté de relocaliser, maintenir et pérenniser des savoir-faire au travers notamment de la formation, et reconstruire des filières industrielles constituent un véritable défi. Le réenchantement et la réinvention de la filière textile-habillement sont les clés de la « résurrection » de ce secteur économique

A PROPOS DE NOUS

En quelques mots. Nous, c'est Anka et Sothara. Mariés depuis 10 ans et parents de 3 enfants, nous nous lançons, à deux, dans une nouvelle aventure. Nous aimons notre prochain, les gens que nous croisons sur notre chemin. Rsurction, c’est un amour pratique : passeur entre ateliers, vêtements et finalement vous. Nous souhaitons porter haut les valeurs qui nous sont chères : amour, honnêteté, vérité, responsabilité, partage et foi dans l'impossible. Nous voulons être conduits par notre bon sens et l'amour que nous portons à notre prochain, contribuant ainsi à ce que les choses changent... en mieux. Nous ne sommes pas parfaits, mais avec vous et nos partenaires, nous allons apprendre, progresser et nous améliorer, de telle sorte que vous ayez envie de porter vos vêtements pour longtemps.

Ainsi, ensemble, nous contribuerons à façonner la nouvelle vague du « Fabriqué en France ».

 

À très vite, 

RSURCTION.

POUR NOUS CONTACTER :

sothara_sieng@yahoo.fr

bottom of page