top of page
  • sotharasieng

Le développement de la Chemise Oxford Rsurction

Dans cet article, on fait un zoom sur la chemise oxford RSURCTION et son développement. On vous dit pourquoi on a choisi une chemise, et celle-ci en particulier. On va parler coupe, matière, accessoires, confection made in France et belles finitions. On a bien avancé. Vous allez découvrir notre prototype. On aura encore quelques petits ajustements , et on sera bon !

D'ailleurs, un grand MERCI à vous, car vous avez été nombreux à répondre à notre questionnaire sur la chemise oxford. Cela nous a bien guidé dans nos choix tant sur la coupe que sur la matière notamment. On a vraiment l'impression de co-créer la chemise avec vous. Et ça, c'est juste génial !



Pourquoi une chemise oxford ?


La chemise, évidemment, un grand incontournable de votre armoire messieurs. En toute occasion, on en porte. Après, malgré la monotonie de la forme, et oui, c'est toujours un col, des manches et des boutons, on a une large palette de choix tant dans les tissus que dans les motifs et couleurs, sans oublier les coupes. Au moment de choisir laquelle on ferait pour notre première chemise, car on en sortira d'autres bien entendu, on s'est dit qu'il fallait une chemise simple qui puisse s'accorder dans un maximum de situations : le travail, une promenade le long de la mer, un café entre amis ou encore un dimanche à l'église. On a donc naturellement choisi la chemise oxford. En effet, c'est un classique de la garde-robe masculine. À l'origine, d'abord d'usage strictement formel car portée avec un blazer et une cravate, elle est popularisée aux États-Unis par les joueurs de polo dans les 30's et les étudiants de l'Ivy League (les meilleures universités de la côte Est américaine) dans les 50's.

Paul Newman portait excellemment bien la chemise oxford (OCBD pour les initiés)

Elle est alors devenue une icône du style casual sportswear. Cette chemise a passé l'épreuve du temps et a prouvé qu'elle pouvait se porter dans de multiples contextes. Elle est l'équilibre parfait entre formel et décontraction.

Pour en venir au tissu en lui-même, quelques mots sur ce qu'est un tissu oxford. Il est composé de plusieurs fils de trame croisant un nombre égal de fils de chaîne. Les fils sont généralement d'une seule couleur croisée avec un blanc pour donner à l'oxford son aspect unique en damier et un grain subtil. C'est plus respirant, plus résistant, et d'un entretien plus facile qu'une popeline par exemple.


Une coupe ajustée assurant style et confort


On travaille avec Catherine sur notre patronage pour avoir la coupe juste. On est hyper exigeant sur la coupe, on est au millimètre ! On avait sollicité le bureau d'études de l'atelier de confection, mais devant nos exigences, ils ont dû jeter l'éponge. On comprend, leur métier, c'est plus la fabrication que la conception. Du coup, on a fait appel à une vraie experte, Catherine. C'est elle qu'on va embêter :) On fait quelques allers-retours sur la coupe afin qu'elle soit à la fois confortable et ajustée dans les bonnes proportions. La coupe que vous jugez approximative sur vos chemises actuelles est le 3ème plus gros problème que vous identifiez. Et on l'a bien travaillé du coup. La coupe sera légèrement ajustée.

Non, elle n'est pas droite comme celle de Paul, mais légèrement ajustée

Elle a été réclamée par 55% d'entre-vous. On a fait attention à ce que les boutons ne soient pas trop sollicités au niveau du nombril, si vous voyez ce qu'on veut dire. On a aussi cherché de l'aisance notamment au niveau des aisselles pour que dès que vous remettez votre mèche, la chemise ne remonte pas intempestivement. On a donc travaillé en particulier l'emmanchure. On s'est également efforcé de trouver le juste équilibre sur la longueur de la chemise pour que vous puissiez la porter hors du pantalon ou rentré selon les occasions pour satisfaire 53% de nos interrogés. On note bien que beaucoup la porte quotidiennement dans le pantalon (43%). Vous êtes finalement que très peu à la porter exclusivement hors du pantalon (<10%). Après, si vous portez un jean taille trop basse, on ne pourra pas y faire grand-chose. Pour le col, ne vous inquiétez pas, vous n'aurez pas un col tout rikiki, comme on peut le voir de nos jours chez la plupart des marques. D'ailleurs, on vous a interrogé récemment sur la forme du col (caché ou pas caché). Pour 60% d'entre vous, le bouton caché vous convient mieux. C'est vraiment une question de goût (nous on aime les deux). On vous suit là-dessus ! On prend votre opinion très au sérieux. En effet, vous avez été 42% à nous "relever" que le col se tient mal et c'est le problème n°1 selon vous concernant vos chemises oxford. Le thermocollant utilisé, assurant à la fois un maintien et une souplesse du col, ainsi que les boutons éviteront que votre col parte n'importe où.


Notre tissu Oxford, la qualité avant tout !


Pour notre tissu, on a cherché le gendre idéal : résistant, beau, écoresponsable et made in France. Gros challenge !

tissu oxford rsurction made in France
Notre beau tissu oxford : son fil de trame coloré et son fil de chaine blanc. Il prend bien la lumière, non ?

Il faut savoir que l'oxford est le tissu qui est naturellement le plus résistant de par son "armure nattée" qui va bien vieillir dans le temps. On a trouvé un seul fabricant de tissus oxford en France. Il est situé non loin de Mulhouse. Notre cahier des charges était le suivant : densité de 150g/m2, certifié bio GOTS, double retors, aspect sport chic (équilibre visuel entre fil blanc et fil de couleurs). La société n'a qu'une référence de tissu oxford. Du coup, on n'aurait pas le choix. On nous envoie directement des échantillons. Le tissu est classique, de qualité plus qu'honorable. Il est également certifié GOTS. Il correspond à notre à un détail près, il est uniquement en fil simple, et non en double retors. On a demandé si c'était possible de l'avoir en double retors. On nous a répondus qu'ils n'avaient pas ça et que ce n'était pas dans leur stratégie. Du coup, c'est gênant, car si on souhaite une qualité supérieure qui garantit une meilleure solidité et résistance, le double retors est indispensable. On sait que cela n'arrive pas bien souvent, mais on n'a pas envie que votre chemise made in France se déchire malencontreusement. Nous n'avons pas envie de transiger sur la qualité juste pour des raisons de drapeau tricolore. On ne sera donc pas sur du made in France, à regret...On est donc allé chercher d'autres tisseurs en Europe, espérant trouver la perle rare. Plusieurs options sérieuses se présentent à nous : italien, tchèque, anglais, espagnol, portugais. Encore une fois, c'est la qualité qui va guider notre choix. Alors, le spectre des produits se réduit. Certains ne sont pas en double retors, d'autres ne sont pas bio, d'autres encore ont un aspect trop formel. Notre choix est rapidement fait et on va faire confiance à Somelos, un filateur tisseur portugais.

Notre gendre (presque) idéal, Somelos. ça sent les bonnes odeur de Pastéis de nata ;)

Ça sera notre gendre presque idéal, -"presque" car il n'est pas made in France. Au final, notre tissu oxford sera bien en double retors. Ainsi, le fil de trame de couleur (vertical) doublé est tissé avec un fil de chaine compacte blanc (horizontal). On a donc un tissage bien robuste. La densité de 150g/m2 garantit la souplesse tout étant assez résistant et opaque pour ne pas être transparent, notamment sur le blanc. Le tissu est certifié GOTS, c'est donc plus soft pour la planète, et les producteurs de coton sont mieux rémunérés qu'en conventionnel. L'aspect a bien un côté sport chic américain comme à la grande époque du Ivy preppy. Somelos maîtrise l'ensemble du processus de production. On dit qu'elle est verticalement intégrée. À partir des balles de coton à fibres longues, ils fabriquent les fils. Puis, la teinture du fil, le tissage et enfin l'ennoblissement. Tout est réalisé pour que le rétrécissement soit inexistant et que la couleur tienne pour longtemps !


Notre atelier de confection made in France


Pour confectionner notre chemise, on fait confiance à la Confection des Deux Sèvres. Ceux sont de vrais specialistes de la chemise haut de gamme made in France. Ce n'est pas compliqué, ils ne font que des chemises et rien d'autre !


Notre atelier C2S, spécialiste de la chemise haut de gamme made in France
Notre atelier C2S, spécialiste de la chemise haut de gamme

On a rencontré Stéphane sur le salon du made in France en Septembre dernier. On lui a soumis notre cahier des charges très exigeant pour la confection. Il est prêt à relever le défi.

Chez Rsurction, une chemise, c'est une coupe et un tissu avec beaucoup beaucoup de petits détails. On a de notre côté demandé des coutures anglaises. Une seule couture est visible de l'extérieur, c'est donc plus élégant. On a des coutures de l'ordre de 7 points par centimètre. Durable et résistant. La chemise sera équipée d'hirondelles de renfort. Elles serviront à renforcer la zone de tension en bas de la chemise joignant l'avant et l'arrière pour éviter qu'elles ne se déchire notamment en port hors pantalon. Les boutons qui se décousent est le 2ème problème que vous identifiez sur vos chemises actuelles, en tout cas pour 34% d'entre vous. On a donc opté pour un montage sur machine Ascolite. Elle permet de réaliser un « bouton à queue ou sur pied ». Pour renforcer la tenue du bouton et faciliter son (dé)boutonnage, cette machine vient tirer le bouton pour enrouler sa couture autour d’un fil légèrement élastique « soudé » sur lui-même. Problème résolu ! En plus, le fait d'être surélevé facilitera le boutonnage. Pour finir sur les boutons, la dernière boutonnière est horizontale. Elle permet de limiter les frottements et les tensions sur les coutures de la chemise se situant à l'intérieur du pantalon qui sont très sollicitées. Enfin, dernier détail qu'on aura sur notre chemise, les travettos sur la patte capucin (l’ouverture de la manche sur votre avant-bras). Chose rare en prêt-à-porter. Ceux-ci renforcent cette partie de la patte quand la manche était ouverte pour le repassage.


superbes finitions haut de gamme chemise oxford rsurction made in France
Des détails haut de gamme : des boutons cachés pour un col qui aura une belle tenue, coutures anglaises, nos fameux travettos et hirondelles.

Une chemise, ça a l'air simple, mais ça fourmille de petits détails, qui n'en sont pas. C'est la somme de ces détails qui rend notre chemise Rsurction haut de gamme. Comme vous le voyez, on a mis le paquet et on a bien challengé nos partenaires pour que votre chemise vous accompagne pour longtemps, très longtemps.


Alors le 1er prototype, ça donne quoi ?


On a reçu notre premier prototype de chemise. Le colis entre nos mains. C'était comme à Noël. Et comme au 25 décembre, on est à la fois excité et à la fois dans la peur d'être déçu. C'est la première fois que je vois le rendu du tissu sur une chemise. Ça change tout par rapport à l'appréciation du tissu oxford seul. Dans lequel on doit le projeter en chemise au moment du choix du tissu. En tout cas, on n'est pas déçu par le rendu. C'est impeccable. Le touché, la couleur, les aspérités sont conformes à nos attentes. Le seul verdict valable, au-delà de l'exactitude des mesures demandées, sera rendu uniquement avec les essayages. La question centrale qu'on se pose : est-ce ça fitte bien ? Et après on regarde les détails, des plus grands aux plus petits d'entre eux.


Chemise Oxford RSURCTION prototype taille M made in France
Légèrement ajusté (ni trop ni pas assez) pour Max et son 1m87

Plus concrètement, on a une chemise en taille M. L'objectif, c'est que ce M soit portable par un petit M ou un grand M. Et ça tombe bien, je suis moi-même un petit M (1,72m pour 67kg) et notre modèle et ami du jour, Max, est un grand M (1,87m pour 75kg). Nous sommes un peu des cas "extrêmes" car en général ceux qui mesurent ~1,70m portent du S et ceux qui sont à plus de 1,85m sont souvent sur du L voire plus. Cela nous assure ainsi un spectre d'acceptabilité maximum sur le M (et toutes les autres d'ailleurs) et nous garantit qu'un M standard fittera forcément bien dedans. Après essayage, la chemise nous va à tous les deux.


Chemise Oxford RSURCTION prototype taille M made in France
La coupe est parfaite également pour Sothara, et son 1m72. Et comme vous le voyez, un col qui se tient parfaitement bien !

Chemise Oxford RSURCTION prototype taille M made in France
Essayage après lavage, toujours aussi bien :)

C'est assez incroyable sachant qu'il y a 15cm entre nous deux. Les épaules tombent bien. On peut tous les deux porter la chemise hors du pantalon sans que cela me fasse une chemise de nuit ou que ça remonte au nombril pour Max. La coupe est telle qu'attendue, c'est-à-dire droite ajustée. Si vous avez envie de mettre en avant vos heures passées à la salle avec une coupe cintrée, il faudra aller ailleurs. Ici, la coupe met en avant juste ce qu'il faut, comme la carrure aux épaules. Elle est ajustée sans "boudiner" même si on a un peu de brioche. La coupe permet les mouvements sans tirer de trop sur le tissu. Même au bureau, vous pourriez bouger aussi messieurs. Les manches sont à bonnes longueurs. A voir si on retire ou pas quelques millimètres. À confirmer après lavage. Au niveau de la poitrine, on va peut-être gagner quelques millimètres pour permettre des mouvements plus amples. On a un col qui se tient très bien et qui a une belle ampleur sans en faire trop. Chez Rsurction, on aime bien l'ampleur. On trouve que ça apporte du caractère et de la singularité. Mais, du coup, on se le réserve pour plus tard. Bref, ce n'est pas un tout petit col, dit français, comme on peut souvent le voir aujourd'hui.

Voilà pour nos premières impressions.


Avant de débriefer complètement Catherine sur le rendu de ce prototype, nous avons bien évidemment passé la chemise en machine pour vérifier si nos hypothèses de rétrécissement sont justes. Les retraits devraient être minimes. Entre 1,5% et 3% selon qu'on parle de longueur ou de largeur, d'après la fiche technique de Somelos. On recommande un lavage à 30° sans sèche-linge. De notre côté, on l'a fait en mode "torture" test à 40° - 600trs/min et sèche-linge 40mins, histoire que vous n'ayez pas de mauvaises surprises. Résultat : 1,5% de retrait en largeur (en moyenne, ce n'est pas par tout pareil suivant que le tissu soit plus ou moins maintenu par des coutures) et 3,3% de retrait en longueur. Ce qui est conforme aux spécifications données. Les réajustements seront donc très mineurs, vraiment une question de quelques millimètres ci et là.


On vous tient bien entendu au courant de la suite...



RSURCTION

157 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout
R_White_final.png
bottom of page