top of page
  • sotharasieng

RSURCTION, les raisons qui nous ont conduit à ce nom de marque


RSURCTION, les raisons qui nous ont poussées à choisir ce nom
Pourquoi RSURCTION ?

Dans cet article, on ne va pas vous parler de notre positionnement de marque, de notre style, de nos coupes, de mode. On sait que c'est un sujet qui vous intéresse. C'est pour cela qu'on vous en parle déjà pas mal dans notre Manifeste. Ici, on a envie de vous parler de nous, vous partager ce qu'il y a eu de plus profond en nous quand on a décidé de lancer notre projet RSURCTION et pourquoi on a choisi ce nom si particulier. Autrement dit, vous allez savoir quel est notre moteur, notre vision et les causes qu'on veut porter et défendre avec Rsurction. On vous invite à plonger dans nos profondeurs. Ça vous aidera certainement à mieux comprendre notre propos et à mieux nous connaître tout simplement. Alors faisons connaissance...



RSURCTION, qu'est-ce qu'il faut comprendre ?


La résurrection est le concept du retour à la vie après la mort.

Ce mot évoque un langage que certains diraient religieux. À juste titre. En effet, pour les chrétiens, Jésus-Christ est ressuscité de la mort 3 jours après avoir été enseveli afin d'accomplir la rédemption de l'humanité. Ainsi, pour les croyants, c'est un vrai miracle, sur lequel se fonde leur foi, qui s'est accompli. En général, un miracle désigne un fait extraordinaire, dépourvu d'explication scientifique, qui est alors vu comme surnaturel et attribué à une puissance divine.

De manière plus triviale, et plus proche de nous, on a tous eu dans nos cours d'histoire au lycée des têtes de chapitres comme " Le miracle japonais" ou "le miracle allemand". Cela consiste dans le redressement économique miraculeux du Japon et de l'Allemagne suite aux destructions monumentales de la Seconde Guerre mondiale. Plus qu'un redressement, ces deux pays sont les 3ème et 4ème puissances économiques mondiales. La France a connu elle-même ce qu'on a appelé "les Trente Glorieuses". La résurrection est un miracle par son résultat, son aboutissement. Mais c'est aussi un processus, un passage d'une situation où rien ne semble possible à une transformation positive et radicale de celle-ci. Pour nous, cette mort et ce retour à la vie, c'est celle de l'industrie textile habillement française, impliquant derrière toute une économie et des emplois, des personnes, des familles. Une économie et un secteur qu'on croyait perdus. Or, il y a un vrai réveil du secteur textile made in France. L'industrie se développe, innove, recrée de l'emploi. Le projet Tricolore, le retour de la filature du lin ou de la toile denim selvedge sont autant d'exemples concrets de ce réveil. Même si elle est encore loin de son apogée des années 80, elle à l’orée d’une renaissance.


Pourquoi avoir choisi ce nom ?


On aurait pu appeler la marque Phénix ou Renaissance. Des jolis noms impactants. Moi, dans le phénix -cet oiseau légendaire qui renaît après s’être consumé dans les flammes- j'y voyais Ikki des Chevaliers du Zodiaque de mon enfance qui renaissait de ses cendres. La Renaissance, on s'imagine quelque chose d'un grand classicisme avec ses petites musiques de chambre, qui ne nous ressemble pas vraiment en fait.

Les Chevaliers du Zodiaque ou Renaissance ?

On avait bien pensé à d'autres noms. Mais, RSURCTION a cette acception et résonnance unique qui ne nous a pas fait hésiter très longtemps. Il faut bien le dire, ce nom nous ressemble plus que tout autre. C'est un nom qui est empreint de puissance, d'audace, d'accomplissement, d'optimisme à toute épreuve et bien sûr de foi dans l'impossible miracle de la résurrection de notre industrie textile habillement. Sur une note plus personnelle, notre 3ème enfant, qui est une fille, se prénomme Anastasia. Du grec anastasis, signifiant, je vous le donne en mille, résurrection. C'est vrai qu'on aurait pu donner le nom d’Anastasia à notre marque, mais on trouvait que ça manquait un brin de testostérone. Finalement, on l'a gardé pour le nom de la société, Les Manufactures Anastasia. Le plus drôle dans tout ça, c'est que ce n'était pas fait exprès, mais de manière concomitante. Un signe qu'on ne pouvait pas louper. Un signe qui n'était pas un hasard pour nous. Et pour nous, l'industrie textile habillement made in France est dans ce Passage, cette attente prophétique des choses dont on voit les signes avant-coureurs de son accomplissement : engouement du made in France, prise de conscience du consommateur qui est prêt à payer plus pour du made in France, nouvelles initiatives ambitieuses de nombreux acteurs du secteur, succès de belles marques françaises (Le Slip Français ou 1083 par exemple), etc... D'ailleurs, on constate une accélération du phénomène made in France avec la Covid-19 qu'on traverse. Tous les experts s'accordent sur la nécessité absolue de relocaliser certaines productions aujourd'hui confiées à des pays lointains. C'est une question de souveraineté nationale pour certains, mais surtout de bon sens pour nous.


Comment envisage-t-on la notion de marque chez RSURCTION?


D'abord, un petit retour sur la notion de marque ou branding. Celle-ci est tout de même un des symboles forts de la société de consommation. La marque a eu comme fonction initiale d’authentifier l’origine ou le propriétaire d’une marchandise. L’étymologie du mot « marque », dans les différentes langues, démontre bien cette signification et relie directement la marque à l’action de marquer un objet ou un bien. Le terme anglais, brand, est bien plus explicite dans son acception que celles des autres langues d'origine latine. Il vient en fait du vieux français "brandon". Celui-ci se définissait comme un outil servant à marquer le bétail au fer rouge pour signifier sa propriété. Les marchands d'esclaves l'utilisaient de la même manière pour marquer leurs "marchandises".

Esclave marqué au fer rouge au brandon

Cette notion de marque prend un sens encore plus particulier quand on parle de marque de vêtements, car les vêtements, on les porte sur nous. Plus que tout autre bien de marque qu'on peut posséder. On comprend bien alors que même en tant que marque, chez Rsurction, nous ne sommes pas du tout à l'aise avec cette notion de "marquage". Dans cette logique, Rsurction pourrait être un moyen de marquer une personne pour montrer qu'elle nous appartient. Quand on y pense, c'est très violent en fait. Évidemment, personne ne nous appartient ! Et cette extrapolation sur la relation marque-consommateur est réductrice et radicale. Mais, disons que ça fait réfléchir de manière plus globale sur la notion de marque. Chacun de nous y est tout de même confronté en permanence dans son quotidien.

Pas esclave, mais attention...

Derrière un sigle ou logo, qui n'est finalement que la partie visible, il existe tout un univers invisible pour le consommateur. Vous connaissez notre point de vue. Dans notre industrie en particulier, cet univers invisible est bien souvent sombre. Chez Rsurction, nous avons bien entendu un logo, on aura des étiquettes produits. Mais, on n'est pas dans cette logique de marque comme signe de reconnaissance ou d'appartenance qui détournerait le regard de la qualité inhérente au vêtement et des éléments invisibles cachés derrière la marque. Au contraire, nous voulons mettre l'accent sur ces dimensions comme les étapes de production, car ceux sont elles qui donnent en vérité la véritable valeur au vêtement. C'est la raison pour laquelle on a envie d'aborder la notion de marque à notre manière.

L’invisible chez RSURCTION, c’est notre prochain


On aime une marque pour ce qu'elle est (ce qu'elle représente) et ce qu'elle fait concrètement. Lorsqu'on parle d'une personne, ce qui compte ce n'est pas uniquement l'extérieur, même si c'est honnêtement le premier aspect qui attire notre œil, mais aussi l'intérieur. C’est ce qu'il y a au cœur qui a le plus de valeur. Et ce qu'il y a au cœur ou dans notre cœur, c'est celles et ceux qu'on aime.

Pour reprendre la même analogie pour le vêtement, ce qui est à l'intérieur de notre vêtement c'est ce qui ne se voit pas. Ce qu'on voit d'abord, c'est sa forme, sa coupe, sa matière, texture, couleur, finition, patine, ses reflets à la lumière, etc. Tout ça, c'est ce qui fait la personnalité d'un vêtement au premier coup d’oeil. Ce qu'on ne voit pas, c'est son intérieur, sa valeur éthique.

Du travail qui a de la valeur

Ce qui a de la valeur à nos yeux, ce sont ses choses impalpables que sont les savoir-faire traditionnels, les heures de travail passées, l'idée d'un designer ou styliste, les valeurs d'une marque, etc. Mais également des choses (qui ne sont pas des choses justement), plus palpables : les personnes, les ouvrières couturières mécaniciennes en confection qui ont travaillé des heures pour confectionner avec précision nos pièces de vêtement. Pour nous, il n'y a pas plus concret. Ce sont ces personnes qui ont de la valeur à nos yeux. Elles font partie d'un tout bien évidemment, mais ce sont elles qui donnent finalement forme et concrétisent notre vêtement. Elles lui donnent vie. Il y a aussi des entreprises, un nombre impressionnant de personnes qui interviennent directement ou indirectement sur une pièce (agriculteurs pour les matières naturelles, les filatures, teintureries, fournisseurs d'accessoires, ennoblisseurs, etc.). Des filières entières. C'est tout ça que l'on veut valoriser au travers de la marque RSURCTION.


La marque, en général, n’a pas vocation à être un asservissement du consommateur comme certains le disent, et on ne pense pas en être là, honnêtement. Cela reste un vaste débat...


La position de RSURCTION, c’est d’être serviteur et vitrine de ceux qui font le made in France.

Etre avant tout Serviteur

C'est ça qui nous botte tous les jours. D'être avec eux pour les accompagner et grandir avec eux. Bon, ils sont bien plus grands que nous aujourd'hui. Nous sommes pour ainsi dire personne. Pour être honnête, ce sont plus eux qui nous font grandir en nous apprenant tous les jours leur métier. Mais selon nous, les mettre en lumière est le juste retour des choses pour ces gens qui sont toujours dans l'ombre. Servir leur cause et valoriser ce qu'ils font et sont. Et tout ça, c'est ce qu'on appelle Notre Prochain.



RSURCTION

95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
R_White_final.png
bottom of page